A peine ai-je finis de rédiger mon post précédent, que déja un espoir s'écroule. 

Je viens d'appeler Paidia pour avoir des nouvelles de notre candidature, et on m'a informé que l'Ethiopie venait de faire paraitre un communiqué qui risquerait d'augmenter fortement les délais. 

Paidia attend encore la confirmation de tout ceci, mais ne "prendra pas de nouveaux dossiers si c'est pour une attente de 5 ans." m'a-t-on dit. 

Je viens de trouver le commmuniqué et ça fait peur... 

"Communiqué Ethiopie (10.03.2011) 

L’Ambassade de France à Addis-Abeba a informé le Service de l’Adoption Internationale que le Ministère éthiopien des Femmes, de l’Enfance et de la Jeunesse avait récemment pris une mesure destinée à mieux réguler et contrôler les procédures d’adoption internationale. Ainsi, il a été décidé que 5 dossiers maximum seront examinés chaque jour par le tribunal fédéral de première instance d’Addis Abeba – contre 50 dossiers par jour jusqu’à présent – afin de permettre aux autorités éthiopiennes d’effectuer une étude plus approfondie des documents transmis dans les dossiers d’adoption déposés auprès du tribunal et de réduire les irrégularités constatées dans certaines procédures. Il est important de noter que cette mesure entre en application dès maintenant. Cette décision aura pour conséquence, compte tenu du nombre de procédures en cours (près de 1800), d’allonger les délais de façon importante et pourrait réduire de 90% environ le nombre  d’adoptionsd’enfants éthiopiens. Une information spécifique a été diffusée par le SAI auprès des organismes agréés pour l’adoption (OAA).  Le SAI se tient informé de la situation qui évolue quotidiennement, notamment par le biais de la Volontaire de la protection de l’enfance et de l’adoption internationale, en poste au sein de l’Ambassade à Addis-Abeba. Le SAI recommande à toutes personnes concernées de régulièrement consulter cette page."

Je suis dégoutée. Après le vietnam, encore un pays qui ralentit ou qui ferme ! 

J'ai l'impression que des arbres s'écroulent en travers de notre route constamment...